Tarragona

Anfiteatre Roma (PMTTgna.)

Tarragone est une ville et une municipalité du sud de la Catalogne, en Espagne, capitale de la province de Tarragone et de la région du Tarragonès.
Depuis l'époque médiévale, et jusqu'à nos jours elle est la capitale de la Veguería de Tarragone.

En 2009, la ville compte 130 536 habitants. Son emplacement au long de la Méditerranée sur la Costa  Daurada, avec ses plages, ses centres de loisirs, tout comme la tradition historique et le patrimoine artistique, en font une attraction touristique de premier ordre. Son origine remonte à l'ancienne Tarraco romaine, capitale Tarraconaise de toute la péninsule. L'ensemble archéologique de Tarraco a fait de Tarragone un site du patrimoine mondial de l'Unesco. 

www.tarragonaturisme.cat



Reus

Casa Navás

Située en plein cœur de la Costa Daurada, à proximité des principales communes de la côte et très bien reliée avec celles-ci, Reus est une ville catalane typique, au caractère méditerranéen, reconnue
touristiquement comme lieu de shopping, ainsi que par son patrimoine de style moderniste et par son étroite relation avec l’universel Antoni Gaudí, l’architecte du Temple de la Sagrada Família de Barcelone.

D’origine médiévale et ayant près de mille années d’histoire, la ville a vécu une époque de splendeur à partir du XVIIIe siècle, grâce à l’exportation d’eau-de-vie. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe
siècle, de grands bâtiments modernistes furent construits à Reus, lui permettant de devenir la ville moderniste la plus importante de la Catalogne, après Barcelone. Reus compte actuellement un ensemble de bâtiments modernistes parmi les plus remarquables d’Europe, qu’il est possible de découvrir en parcourant la “Route du Modernisme”, un itinéraire à travers les 26 bâtiments modernistes les plus extraordinaires de la ville, parmi lesquels sont à souligner plus particulièrement les œuvres du grand architecte Lluís Domènech i Montaner, qui a construit l’Instituto Pere Mata, la Casa Navàs, la Casa Rull et la Casa Gasull, à Reus.

Ville de Gaudí, Reus conserve également les endroits les plus emblématiques de l’enfance et de la jeunesse de l’architecte, - lesquels pourront être découverts à travers la Route Gaudí – ainsi qu’en
visitant un centre d’interprétation moderne exclusivement consacré à la vie et
à l’œuvre du génie, le Gaudí Centre Reus.

L’esprit d’entreprise qui a toujours caractérisé la ville, se reflète actuellement à travers le grand dynamisme commercial du centre historique, diversifié et de grande qualité, offrant un large éventail
de produits et de marques de prestige ainsi qu’un service attentionné. La ville se distingue également par son intense vie culturelle et ses fêtes, proposant une large programmation tout au long de l’année.      
www.reusturisme.cat

Ruta del Cister

La Route du Cistercien est une expression qui identifie un territoire particulier comprend les comtés de l'Alt Camp, la Conca de Barberà et d'Urgell et ses 65 municipalités.

Son nom provient de l'héritage artistique et culturel dechacune de ces régions a un monastère cistercien: Santes Creus, Poblet et Vallbona de les Monges. Les trois monastères cisterciens sont l'appât de la Route cistercienne, mais la marque va au-delà des monastères, leur monumentalité et de la sobriété, comme il a découvert certaines régions avec des traditions, une richesse de paysages....

Depuis la liaison de trois monastères, le visiteur peut découvrir une terre riche en culture, le patrimoine, la nature, le vin et le champagne, les fêtes et traditions, artisanat... www.larutadelcister.info



Monasteire de Poblet

Monastère Sta. Maria de Poblet

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le monastère de Poblet est l'un des plus beaux exemples de l'architecture religieuse de Catalogne.

Il fut fondé par Raimond Bérenger IV, comte de Barcelone, qui le céda à l'ordre de Cîteaux. Les  rois d'Aragon en firent leur panthéon royal et il devint l'un des centres culturels les plus importants de l'époque ; sa bibliothèque est remarquable. Il s'agit d'un monument de grande valeur. Ses édifices les plus importants ont été érigés du XIIIe au XVe siècles.   www.poblet.cat



Monasteire de Santes Creus

Monastère Stes. Creus

Il se trouve dans la région de l'Alt Camp, dans une vallée proche de la rivière Gaiá.

Il illustre parfaitement le style architectural qui caractérise les monastères cisterciens.
Il fut construit entre les XIIe et XVIIIe siècles. La façade de l'église, surmontée de créneaux, est de style roman, du XIe siècle. Remarquons la superbe baie vitrée, de style gothique. Elle est en croix latine
et contient trois nefs et cinq chapelles. Le cloître, construit par Jaume II en 1313 est de style gothique. Les tombes de plusieurs abbés du monastères sont sculptées sur le sol de la salle capitulaire.
 

www.larutadelcister.info/es/santes-creus

 

 



Monasteire Vallbona de les Monges

Monastère Vallbona de les Monges

Le monastère appartint à l'Ordre des Cisterciens. Il fut fondé par Ramón Berenguer IV vers 1173. L'église présente un plan en croix latine, avec une seule nef et elle est couverte d'une voûte sur
croisée d'ogives.

Sur le transept se dresse la tour-lanterne du XIIIe siècle. Le chevet abrite trois chapelles rectangulaires. La partie extérieure est caractérisée par la façade romane décorée d'archivoltes, le tympan étant décoré d'un relief de la Vierge flanquée de deux anges. À l'intérieur se
trouvent les sépulcres de Doña Violante, épouse de Jaime Ier, et de sa fille Doña Sancha. Au sud de l'église se trouvent le cloître et les dépendances. Parmi ces dernières, il faut souligner la salle capitulaire, à plan rectangulaire.

www.monestirvallbona.cat

Montblanc

Murailles médiévaux

Son ensemble médiéval, où aucune muraille ne manque, présente un intérêt exceptionnel et compte parmi les mieux conservés de Catalogne. Sa vieille ville est déclarée bien 'intérêt culturel.

La meilleure solution pour partir à la découverte de la ville consiste à laisser son véhicule extra-muros pour parcourir le centre historique à pied. Parmi ses constructions les plus remarquables, soulignons l'église archipresbytérale Santa María la Mayor, de facture gothique (XIVe-XVIe) à la façade baroque (XVIIe), l'église Sant Miquel, à la façade romane (XIIIe) malgré son style gothique (XIVe), et l'église Sant Marçal, également gothique (XIVe).
L'enceinte médiévale est aussi ponctuée de nombreux bâtiments civils gothiques, comme le palais royal (XIVe), le palais du Castlà (XVe), les demeures Alenyà (gothique) et Desclergue (XVIe), et la Casa Josa, d'origine médiévale.
Extra-muros, il faut citer les édifices gothiques de l'église Sant Francesc
(XIIIe) et l'hôpital Santa Magdalena (XIVe-XVIe siècles).

www.montblancmedieval.cat

Prades

Village de Prades

Le village est dans le centre des montagnes de Prades, à 950 m de hauteur. La ville, ancienne capital du comté de Prades - lié à la maison royale catalanne : la reine Margarida de Prades fut l'épouse de Martí I l'Humà -, présente un important ensemble monumental avec la belle et caractéristique pierre rougeâtre du Trias qui lui a donné le surnom de villa vermella (ville rouge). On doit admirer les portails des murailles, la place entourée de portiques, la belle et célèbre source sphérique de la Renaissance et le soubassement des tours.

Prades est, actuellement, un important centre résidentiel, le village a un juste nom par son climat et par son paysage, puisqu'il se trouve au milieu d'un environnement naturel impressionnant.

De Prades, sont célèbres ses pommes de terre, ses châtaignes et son miel.
www.prades.info.



Castell de Escornalbou

château Sant Miquel d'Escornalbou

Le château monastère de Sant Miquel d'Escornalbou est de la fin du siècle XII et débuts du XIII. Sa construction a été promue par Alfonso I, qui l'a cédé à l'église de Tarragone. Le château, centre d'une grande baronnie, et l'église de Sant Miquel, ont été habité par des moines augustins, à partir de 1580 et par des franciscains jusqu'à 1835, quand le désamortissement s'est produit.

En 1843 il a été acquis par John Bridgam et dans la première décennie de notre siècle, il a été acquis par Eduard Toda, qui l'a reconstruit et a entamé la restauration. Là, il a réuni d'intéressantes collections de gravures, céramique et objets de tout type, ainsi que d'une bibliothèque remarquable. Les éléments les plus importants de l'ensemble sont l'église romane, les restes de la salle capitulaire et le cloître, ainsi que le logement de M. Toda, soigneusement restituée, dont la visite nous permettra d'observer comme était une maison majestueuse au débuts de 1900.

Depuis les arcs du cloître, et spécialement depuis l'ermitage de Sainte Bàrbara,  située au dessus de l'ensemble, nous pouvons jouir d'une des meilleures vues  des régions de Tarragone.     www.muntanyescostadaurada.cat

PARC NATUREL DELTA DEL EBRO, Situé dans la zone dans laquelle l'UNESCO (28 mai 2013), a déclaré les Terres de l'Ebre, nouvelle Réserve de la Biosphère.

Parc naturel Delta del Ebro

La zone humide la plus grande de Catalogne est une des plus importantes de la région méditerranéenne. L'embouchure du fleuve qui donne son nom à l'ensemble de nos terres constitue
un parc naturel de premier ordre avec une incomparable richesse en flore et faune qui le rend unique et exceptionnel. Avec une surface totale de 7.736 hectares il comprend les régions du Baix Ebre et du Montsià.

Dans son étendue on y trouve les étangs de Olles, le Canal Vell, le Garxal, l'Alfacada, la Platjola, la
Tancada et l'Encanyissada, ainsi que les îles de Buda, Sapinya et Sant Antoni, les péninsules de la Punta de la Banya et du Fangar, les landes de Casablance et les sources de Baltasar.
Plus de 500 différentes espèces de végétation lui donnent un grand potentiel et il faut souligner les roselières, les joncs, les eucalyptus et les chèvrefeuilles. Il ne faut pas oublier le riz, céréale phare de la zone, dont la production occupe de grandes étendues de terrain deltaïque. En ce qui concerne la faune, les oiseaux ont une grande importance dans la zone où il est possible d'en trouver entre 50.000 et 100.000 exemplaires de 300 espèces différentes. Le climat humide est propice aux insectes et aux invertébrés, tandis que les différents degrés de salinité de l'eau font que l'on puisse y trouver
un grand nombre de poissons parmi lesquels il faut remarquer les anguilles, les rougets et les corbs de mer, qui cohabitent avec des espèces introduites telles que le silure glane.
Les conditions climatiques et de terrain, ainsi que la beauté naturelle, permettent au visiteur de contempler un magnifique spectacle dont l'eau du fleuve et de la mer sont les protagonistes principaux. Une multitude de routes et d'activités complètent l'offre de la zone du Delta de l'Ebre et des municipalités qui l'abritent.

www.terresdelebre.org

www.turismeriberaebre.org

www.riberaebre.org

Priorato

vignobles du Priorat

Une terre faite de coteaux, d’abrupts sauvages et de roches escarpées; de creux cachés et de ravins délicieusement frais; de terrasses plates comme la main, de ruisseaux limpides et de champs ensoleillés et bien cultivés.
Un monde de petits villages tenaces, énergiques, qui surent toujours surmonter les gelées, les fl éaux qui s’attaquent aux vignes, les déluges et les conquêtes: depuis le temps où l’on vivait dans les grottes, depuis l’époque où furent levées les murettes de pierres et de terre, depuis que les montagnes furent défrichées pour planter les vignes, et depuis la période où furent construits les ponts, les chapelles-ermitages et les châteaux.
Venez-donc faire connaissance avec les hommes et les femmes du Priorat qui ont toujours su cultiver l’amour de la terre et la vie des champs; et aussi avec les nouveaux venus qui tombèrent pour toujours sous le charme d’une terre où les anges montent aux échelles et où le sang a le goût du vin.

www.turismepriorat.org

www.prioratenoturisme.com